Vous pouvez retrouver mes objets en brocante sur le blog dédié à cet effet: Ma Caverne

jeudi, avril 12, 2007

Tenue d'honneur

"Tenue d'honneur avec pantalon, gants blancs et fourragère rouge - mise en place pour 9h25 dans la Cour du 19 août"
Voici ce que j'ai trouvé sur mon bureau en arrivant ce matin.
Et oui, aujourd'hui cérémonie d'hommage pour l'enterrement de notre collègue décédé à la Foire du Trône lundi alors qu'il cherchait à séparer les protagonistes d'une rixe: il allait avoir 32 ans, il laisse une compagne et une petite fille de 9 mois!. D'aucun dirait: ce sont les risques (Merci l'Elfe!) du métier!, comme je l'ai entendu ce matin dans le RER!: quelle bétise cette phrase: aucun métier n'exige le sacrifice de sa vie, pourquoi le notre devrait être différent?!
Cette Cérémonie fut émouvante et très dure, nous avions la famille en visuel et savons que pour elle l'enfer du quotidien sans Reynald va commencer: nous sommes la pour lui dire qu'elle n'est pas seule et que nous aussi on a mal avec elle et pour elle.
Monsieur Barroin a fait une très belle allocution pendant laquelle je me suis rendue compte que ce fonctionnaire avait commencé sur mon arrondissement et pendant la même période que moi... et d'un seul coup je me suis souvenue et j'ai pu mettre un visage sur son nom, et là c'était encore plus dur!
Journée éprouvante qui prouve que les Forces de l'Ordre payent un lourd tribut pour la paix sociale!. Que l'on se souvienne de Reynald, qui faisait juste son travail, et qui en est mort.

10 commentaires:

Maryse a dit…

Tu as bien raison, rien ne justifie qu'un homme perde sa vie. Je pense très fort à toi, et la Yaya que je suis pense à la maman et à sa petite puce... Ici, ce sont le plus souvent les pompiers qui y laissent leur peau.... et c'est tout aussi con.

L'ailefique a dit…

les rixes du métier ? Elle a de bonnes excuses l'indifférence pour l'être humain du moment que cela n'arrive pas à soi même...Du coeur les bises, j'aime beaucoup te découvrir à travers ton blog, tes pensées, mots...C'est précieux...

Attila a dit…

oui, en ce moment c'est pas facile!: on a Reynald (le plus médiatisé vu les circonstances) et j'ai appris cet après midi qu'un de ses collègues venaient de se donner la mort avec son arme de service: ça fait déjà plus de 10 morts dans nos rangs depuis janvier, faut gérer!: pourquoi, comment, qu'a-t-il pu se passer?, puis de suite, soutien à la famille qui reste anéantie. Pfiou, j'ai un peu de mal ce soir moi.

Souricette a dit…

Bises Attila ;-(

cyberbaloo a dit…

Ce n'est jamais juste, toujours de l'injustice.
:-(
Je suis avec toi !
bizoo

cath alias cheftribu a dit…

Je te comprends très bien, mon mari est militaire, et lui aussi a perdu des collègues !!! il a risqué sa vie plus d'une fois, alors je sais ce que tu peux ressentir !!! courage, ce petit mot n'est pas grand-chose mais il est sincère !!!

Anonyme a dit…

L'injustice est toujours "injuste" et c'est quand elle frappe juste là à côté que l'on s'apperçoit que cela n'arrive pas qu'aux autres...
Un homme qui essai de venir en aide se voit enlever la vie....... Une femme et un enfant se retrouve sans l'homme qui les protegeait.......
A vous Hommes et Femmes de justice de les entourer et de continuer à faire votre métier. En aucun cas ce métier devrait vous conduire à cette fin, mais devrait nous conduire à plus d'humanisme et plus de respect envers ce secours que vous nous offrez, malheureusement parfois au détriment de votre vie, pour nous secourir.
Tout simplement MERCI de faire votre boulot et plein de réconfort à Toi Attila
Maïté

MiC a dit…

et pourquoi mon commentaire avec bisoux et encouragements à disparu? je suis têtue, je le refais

Attila a dit…

Je ne sais pas Mic, je n'ai rien supprimé. Bizzzzzz à toi aussi!.

ChristianeD a dit…

Plein de courage gentille Attila ... la mort est toujours révoltante... bisous